Rechercher
  • Cendrine Vanderhoeven

Je désobéis pour me sentir plus libre dans ma sexualité!


Eh oui, vous lisez bien. Mettre à l’épreuve sa capacité de désobéissance aux codes de bonnes conduites dictés aux femmes depuis des millénaires est indispensable. Ces carcans qui dictent aux femmes la manière de penser, faire, d’être existent toujours. Ne vous laissez pas enfumées par quelques libertés déjà acquises car elles ne sont pas suffisantes pour que chaque femme se sente épanouie dans sa vie.


Prenons, par exemple, le consentement sexuel, acceptation totale et réfléchie concernant la libre possibilité d’accepter ou de refuser la relation sexuelle. Le consentement est-il une évidence pour vous? Vous et votre partenaire êtes-vous totalement à l'aise avec le fait d'accepter ou de refuser une relation sexuelle au sein de votre couple? Avez-vous déjà clairement dit "non" à une demande sexuelle de votre conjoint quand vous n'en aviez pas envie?


La sexualité est l'espace où les formes de liberté d'expression ont les barrières les plus fortes et les plus répandues.

Dans toutes les sociétés des contraintes, plus ou moins conscientes, prennent forme au travers du devoir conjugal qui ne sont rien autre que des obligations déguisées à la conformité de la norme sociale. Ces contraintes sont d'autant plus fortes que vous soyez une femme dont les attentes comportementales en matière de sexualité sont très contraignantes.


Une femme, une épouse peut-elle se refuser à son mari ?


D’autant que sous couvert de "normalité" de rapports sexuels au sein d’un couple établi, l’intimidation, la manipulation, la violence peuvent être des outils cachés d'un consentement soutiré par la coercition. Ces chaînes du « bon ordre social et moral » sont d’autant plus ignorées, que nous avons la naïveté de croire que la liberté sexuelle des femmes a eu lieu.


La désobéissance, c’est osé dire « non » aux normes sociales qui demandent aux femmes de satisfaire les besoins naturels de leur homme pour pouvoir être qualifiée de bonne épouse. La désobéissance, c'est osé dire "non" à une demande sexuelle de son partenaire quand soi on n’en a pas envie pour être davantage à l'écoute de Soi et valoriser le respect de Soi.

D'un autre côté, notre capacité d’obéissance, véritable atout d’adaptabilité et d’endosser sans crier, nous sommes d’excellentes élèves capables d’accomplir les études les plus prestigieuses. Si cette force nous récompense dans notre scolarité, elle se retourne contre nous dans nos sphères de vie privée ou professionnelle de femme adulte.

Pourtant la désobéissance est un moyen extraordinaire de casser les destinées, même les plus scellées. Je vois la force de cette désobéissance au travers de mon suivi thérapeutique des femmes qui ont refusé le destin qui leur était astreint au travers d’une excision et d’un mariage forcé. Toutes, absolument toutes, qui se retrouvent devant moi en demandant un droit à une identité féminine libre et vibrante ont désobéi.


La désobéissance aux normes et aux attentes des Autres permet de sortir des sentiers battus, de découvrir ses propres capacités, potentialités, puissances souvent ignorées chez les femmes. La désobéissance permet d’accéder à son énergie créatrice grâce à des explorations et de nouvelles expériences.


Désobéir permet d’interroger les règles, se ré-inventer avec le sens que l’on veut donner à la vie, à sa vie !


Désobéir permet de se donner du recul pour s’interroger.


Quelles sont les barrières issues des dictas qui me sont imposés ?


Quelles sont les barrières que je me créé par peur ou culpabilité de dépasser la frontière de l’interdit ?


Quelles sont les perspectives que je découvre quand j’ouvre des portes jusque-là closes?

Désobéir à ses parents ou à leurs mémoires, aux règles coutumières, aux habitudes de famille, aux comportements des amies, aux attentes de son homme, à la définition qui est imposée du mot « normalité »,ouvre des perspectives jusque-là insoupçonnées .


Pour cela, il faut accepter de ne plus être la fille parfaite, idéale, regardée avec admiration, congratulée, valorisée pour ses actions faites pour les Autres. Car ne vous leurrez pas, vous serez toujours plus félicitée et remerciée pour ce que vous faites pour les Autres que pour Vous-même!


Je suis sûre que vous avez déjà désobéi pendant votre enfance. Inspirez-vous de cette expérience.


Voire, laissez- vous guider par une héroïne de film, feuilleton, écrivaine, voisine,…qui a su casser les codes. De Kate Winsley dans Titanic à Fiona dans Shrek, laquelle vous parle le plus ?

Prendre un modèle qui a su casser les codes, l’avoir en tête, se demander ce qu’elle aurait fait, l’avoir comme ressources en cas de doute, vous aidera à construire l’identité féminine de votre choix !


Ces femmes existent aussi dans la vie réelle. Pour moi, ce sont Simone de Beauvoir, Benoîte Groult, Michèle Obama, Françoise Héritier ou Simone Veille que j’ai lues jeune fille qui m’ont ouvert à une forme de pensées à laquelle je n’avais jamais eu accès.

Actuellement, ce sont les femmes excisées que j’accompagne comme sexologue qui sont mes héroïnes. Si elles sont mes patientes, elles m’inspirent chaque jour dans mon chemin personnel. Elles ont osé dire STOP à leur chemin tout tracé. Elles ont été jusqu’à mettre leur vie en péril pour pouvoir accéder à la vie de leur choix !


Oser désobéir en sexualité, c’est autant désobéir aux discours éducationnels castrateurs de l’éveil sexuel féminin qui favorise toujours la réserve plutôt que l’audace, même au XXIème siècle.

Mais c’est aussi, refuser de tout accepter sexuellement au nom d’une émancipation sexuelle ou comme preuve d’amour, qui dans ces deux cas ne sont que des leurres pour objectiver davantage les femmes en détournant leurs droits, leurs rêves par leur corps !


Surtout, fêtez en grande pompe la première désobéissance nécessaire à votre Nouvelle Vous ! Entre amies pourquoi pas, en leur racontant votre aventure, vous deviendrez une inspiration pour elles, leur héroïne peut-être ?!


En tout cas, votre désobéissance marquera un tournent dans votre histoire de femme!

Félicitations d’avoir créé vote statut officiel de Rebelle ! Bravo !


D’autres clefs pour devenir épanouie sexuellement sont en voie d’écriture, n’hésitez pas à mettre un commentaire en fin d’article ou vous abonner pour recevoir la suite en primeur !


Oeuvre d'art réalisée par Bénédicte Philippe, Belgium

32 vues0 commentaire